Partagez|

(m) Ethan Desmoulins △ Theo James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mar 18 Nov - 12:54

Ethan Desmoulins
Pièce d'identité


≈ NOM DE FAMILLE : Desmoulins
≈ PRÉNOM(S): Ethan
≈ SURNOM(S) : au choix
≈ DATE DE NAISSANCE : au choix
≈ LIEU DE NAISSANCE : je verrais bien Paris, mais c'est au choix
≈ ÂGE : 30 ans
≈ NATIONALITÉ : Français
≈ ORIENTATION : Hétéro
≈ STATUT CIVIL : Marié, bien que le mariage était en quelques sortes arrangés.
≈ ÉTUDES/MÉTIER : Au choix, mais il aurait passé un an en Ecosse durant ses études, alors qu'il avait 20 ans.
≈ NIVEAU DE RICHESSE : Riche, grâce à sa famille.
≈ GROUPE : au choix

Ce que tu dois savoir sur moi


L'histoire d'Ethan est relativement libre. Il y a juste quelques points à suivre :
+ Il a passé un an en Ecosse pour ses études et pour ça, il a vécu chez les McLeod durant son séjour.
+ En rentrant chez lui, il a garder contact avec eux.
+ Il y a deux mois, les parents McLeod sont décédés, laissant Siobhàn et Tomàs seuls. Sio risquait de ne pas avoir la garde de son frère, étant étudiante et sans situation. Ethan lui alors proposé de l'épouser, lui offrant la situation qu'il fallait pour garder l'adolescent. Elle a accepté, et ils ont emménagés à Paris.

Amis, amour & emmerdes


SIOBHAN McLEOD-DESMOULINSsa femme ; « Dis papa, c'est quand qu'il arrive ton étudiant français ? » Elle avait décidé d'accompagner son père à l'aéroport aujourd'hui. Ses parents lui avaient annoncés qu'un étudiant allait venir vivre chez eux pendant toute une année. Il allait étudier dans l'université où le père de Siobhàn en enseignait la littérature française. Il avait donc gardée de nombreux contacts en France, donc les parents de ce jeune étudiant. Il avait alors accepté de l'héberger. Sio avait adoré cette idée. Elle aurait peut-être quelqu'un pour jouer avec elle. Pas qu'elle n'aimait pas jouer avec Tomàs, mais il avait 4 ans et c'était un garçon, ils n'avaient pas les même centre d’intérêt. « Tu vois la grande fenêtre là ? Et l'avion derrière ?  C'est le sien. Ça veut dire qu'il va pas tarder. Faut lever la pancarte que tu as fait. » Elle l'avait préparé la veille avec l'aide de sa mère. Elles avaient écrit Ethan au gros feutre noir et Sio avait tout décoré elle-même. Elle leva donc la pancarte aussi haut que lui permettait ses petits bras, alors que les passagers commençaient à arriver. L'un d'entre eux leva la main avec un sourire, signalant que c'était lui. Siobhàn tira la manche de son père pour qu'il se penche en avant. Une fois que son oreille fut à la hauteur du visage de sa fille, elle lui murmura : « Il est trop mignon. » Son père leva les yeux au ciel en se redressant.

Elle claqua la porte de sa chambre en un geste rageur. A 11 ans, Siobhàn savait déjà faire preuve de caractère. Au grand désespoir de ses parents qui ne savaient par quel bout la tenir. « Siobhàn Violet McLeod ! » Elle grimaça en entendant sa mère prononcer son nom en entier, mais elle ne bougea pas pour autant de son lit. Elle n'aimait pas quand sa mère l'appelait comme ça, elle préférait largement quand elle la surnommait Vio. Elle aimait tellement ce surnom. La porte de sa chambre s'ouvrit, doucement, comme si la personne qui l'ouvrait ne voulait pas faire de bruit. « Vio ? » C'est bien le surnom de sa mère, mais pas sa voix, c'est Ethan qui est là. Elle lève alors la tête vers lui. Il referme la porte de la chambre derrière lui et vient s’asseoir sur son lit. « Tu veux bien me raconter pourquoi tu t'es disputée avec tes parents ? » Elle se mord doucement la lèvre inférieur. « Maman veut pas que j'aille à Paris avec toi. » Il hausse les sourcils de surprise. Il ne s'attendait apparemment pas à celle-là... « Tu veux aller à Paris ? » Elle secoua la tête. La ville en elle-même ne l'intéressait pas vraiment, ce qu'elle voulait c'était juste ne pas voir partir Ethan. Pourtant, cela approchait à grand pas. Bientôt un an qu'il vivait avec eux. « Ça va être dur de plus se voir ou plus se parler. » Il eut un sourire. « Rien ne nous empêchera de se téléphoner. Ou de s'écrire, tiens. On pourra s'envoyer de belles longues lettres. » Elle haussa les épaules, pas vraiment convaincue. « Non, le mieux, c'est qu'on se marie quand je serais plus grande. » Ethan retint le rire qui voulait s'échapper de ses lèvres. « A mon avis, tu m'oublieras plus vite que tu ne le crois, mais d'accord. » Dit-il avec un clin d'oeil. Ce qui eut le don de rendre son sourire à la petite fille.

Siobhàn se laissa tomber sur le banc avec un soupir de contentement. Tout ses tableaux autour d'elle, c'était un rêve. Son rêve d'adolescente.  Et elle visitait le Louvre. Elle en avait passer du temps à tenter de convaincre ses parents de la laisser aller à Paris. Elle avait finalement réussi à les convaincre mais qu'à moitié. Le voyage à Paris qui devait se faire entre copines, c'est transformé en voyage familial. Oui, toute la famille est là. Elle a quand même réussi à avoir un moment à elle. Tomàs voulait à tout prix aller voir les momies, ils l'ont donc laissés seule avec ses tableaux. Enfin pas tout à fait, Ethan est venu faire la visite avec eux et du coup, il est resté avec elle. Pas vraiment motivé par les momies. « Je croyais pas que tu pouvais encore sourire comme quand tu avais onze ans. » Elle leva les yeux au ciel avant de tirer la langue dans sa direction. Elle avait beau avoir 17 ans, elle avait su garder son âme d'enfant. Ce qui fit rire Ethan. « J'ai pas tant changer que ça. J'ai juste une conversation plus intéressante. » « Je sais au moins une chose qui a changé. » Elle se tourna vers lui, en levant un sourire interrogateur. « Ton père m'a dit que tu avais un petit copain. » Il porta une main à son cœur, prenant une fausse mine blessé. « S'en ai donc fini de notre promesse de mariage. » Elle a un sourire et détourne le regard un instant. Pour tout dire, elle n'est pas vraiment sure de sa relation avec son petit ami actuel, mais bon, elle n'allait pas lui dire ça. Elle préférait restée sur une note humoristique. « D'ici que je sois en âge de me marier, j'ai bien le droit de m'amuser un peu non ? »

Elle avait arrêté de compter le nombre de personnes qui avaient défilés devant elle. Elle les connaissait à peine. Mais tous allait de leur petit mot sur ses parents, elle avait arrêté de les écouter au bout d'un moment. Ils disaient tous la même chose de toute manière. « Mademoiselle McLeod. Toutes mes condoléances. Je sais que le moment est mal choisi, mais je travaille pour les services sociaux. » Voilà qui changeait des autres. Siobhàn ne put empêcher un imperceptible raidissement des épaules. Elle perdit également le sourire qu'elle donnait à tout ceux qui lui disait un mot gentil. « En effet, le moment est mal choisi. » La femme eut un soupir. Sio remarqua alors son tailleur et son chignon parfait. « Malheureusement, il va falloir que nous discutons. Visiblement, vous ne pouvez pas vous occuper de votre frère, vous êtes encore étudiante. » Elle voudrait tout simplement giflée cette femme et la mettre à la porte. Elle enterrait son père aujourd'hui et directement, on lui disait qu'elle pourrait perdre son frère. Elle s’apprêtait à faire comprendre à cette femme sa façon de penser quand une main se posa sur son épaule et se mit à côté d'elle. « Si vous reveniez demain. Siobhàn et moi seront alors à votre disponibilité pour discuter. » Ethan venait d'arriver à sa rescousse. Quand elle l'avait appelé pour lui annoncer la terrible nouvelle, il avait pris le premier avion pour venir. Il l'avait aidé à organiser les obsèques et surtout à ne pas s’effondrer. Et il semblait que la présence d'Ethan l'aidait là encore. La femme se contenta même d’acquiescer et de quitter la maison.

Se concentrer sur la tâche et lavé les assiettes une par une. Elle comprenait maintenant pourquoi sa mère n'avait jamais voulu acheter de lave-vaisselle. Faire la vaisselle avait un côté apaisant. Et au vu du nombres de personnes qui étaient venus pour la veiller, elle avait de quoi faire. « Vio, si tu posais ça. » Elle ne se tourna même pas vers Ethan, se contentant de secouer la tête. Tout le monde était parti sauf lui. Il était resté pour donner un coup de main. « Où est Tomàs ? » « Dans sa chambre. »Elle ne s'en étonna même pas, son frère se désintéressait de tout. A peine rentré du cimetière, il était monté à l'étage. Laissant sa sœur s'occuper seule de recevoir les condoléances. Ethan attrapa alors un torchon, se contentant d'essuyer les assiettes en silence. Elle l'en remerciait. Il semblait avoir compris ce qu'elle cherchait. Il finir donc la vaisselle en silence. Ce fut elle qui le brisa, en posant la dernière assiette sur l’égouttoir. « Je ne sais pas quoi faire. Les services sociaux vont me le prendre et je ne peux pas l'en empêcher. » Ethan posa à son tour son torchon. Il porta une main sous le menton de la jeune femme, la forçant à tourner son regard vers lui. « J'ai une idée, mais elle risque de te paraître insensé. » Elle leva les yeux vers lui, pleine d'espoir. « Je t'écoute, je prend toute suggestion. » « Marions-nous. Cela te donnera la situation pour garder ton frère, il ne pourront pas te le retirer. » Elle le regarda sans parvenir à prononcer un mot. Ce qui lui proposait énorme. Mais marcherait. Après tout, ils se connaissaient depuis de nombreuses années, personnes ne soupçonnerait un faux mariage. « Je ne peux pas te demander un tel sacrifice... » Il glissa ses mains le long des bras de la jeune femme, attrapant ses mains. « C'est pas un sacrifice. Si je peux t'aider c'est avec plaisir. C'est pas comme si j'avais une petite amie qui m'attendait. Et quand Tomàs sera assez grand, rien ne nous empêchera de divorcer et de reprendre le cours normal de nos vies. » Elle se mordilla la lèvre inférieur. « Cela voudra dire aussi venir à Paris... » Il lâcha doucement ses mains. « C'est peut-être beaucoup te demander, je sais... » Elle secoua la tête. « Non, c'est parfait. Même pour Tommy, ça ne pourra que lui faire du bien de changer d'air. »

Elle ferma les yeux en entendant la porte de la chambre claquer. Un mois qu'ils étaient à Paris et il était plus en colère que jamais. Une vraie crise d'adolescence. Sio ne savait tout simplement plus quoi faire. Un coup il était adorable, étant son petit frère chéri et le lendemain il redevenait cet ado monstrueux. Ethan passa la tête par la porte. « C'est Tomàs ? » Ils s'étaient bel et bien mariés tout les deux. Mais n'avait rien d'un couple marié. Ils dormaient séparés, chacun sa chambre. En réalité, ils jouaient les couples que quand ils devaient sortir en public. Ethan venait d'une riche famille parisienne, ce qui signifiait de se montrer au soirée mondaine. Mais il faisait tout pour qu'elle soit le moins possible sur le devant de la scène. « Je suis désolée de t'imposer ça. » Il secoua la tête. « Ne t'excuses. On est une famille je te rappelle. Je vais essayer de lui parler. » Elle lui rendit son sourire alors qu'il quittait sa chambre pour rejoindre celle de Tomàs.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mar 18 Nov - 13:15

Theo James

Salut à toi, petit invité ! Si tu es ici c'est que mon scénario doit te plaire et tu as raison -craques, craques, craques  ** - mais tu as certainement des questions. Alors je vais tenter d'y répondre.

AVATAR + J'aime beaucoup Théo, surtout avec Shailene, mais bon, je suis pas non plus difficile. Si le personnage te plait mais pas l'avatar, n'hésites pas à me proposer quelqu'un d'autres ;)

NOM + Son nom de famille est difficilement négociable, puisque c'est aussi le nom de Siobhàn. Son prénom par contre, vous pouvez le modifier si vous n'aimez pas.

CONNEXION + De ce côté là, jsuis compréhensive, je sais qu'on a tous une vie (si c'était pas le cas se serait bien triste) donc tant que je suis assurée de ne pas voir la personne qui prend mon Ethan devenir un fantôme, tout va bien ;)

NIVEAU + Je suis très adaptable -ça se dit ça ?- des pavés ou juste le nombres de lignes demandés, tout me va. Tant que ce que je lis m'inspire un minimum.

Je crois que tout a été dit. Mais sinon, ma boite mp t'es toute grande ouverte sans soucis. Alors n'hésites paaaas !  :heart:  :heart:  **  **  love  love  love  runrunrun  runrunrun  :ballon:  :ballon:  :ballon:  :kiki:  :kiki:  :kiki:  :kiss:  :kiss:  :kiss:  coucou  coucou  :tryo:  :tryo:  kya  kya  kya  yay  yay  yay  in love  in love  in love
MADE BY LIGHTLESS.TCHI


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas

(m) Ethan Desmoulins △ Theo James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) THEO JAMES ≡ courage, dear heart
» Teddy | Learn to love.
» [HOT] « Tu me rends fou. » | Kenneth & Abigaïl |
» (M) THEO JAMES ≈ i must have forget everything
» (M/LIBRE) THEO JAMES ⊰ I don't want hurt you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M A K E M E C R A Z Y  :: characters and co :: We want... :: Scenarii-