Partagez|

Siobhàn McLeod-Desmoulins △ Somebody shine a light I'm frozen by the fear in me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Dim 9 Nov - 0:37

Siobhàn McLeod-Desmoulins
Pièce d'identité


≈ NOM DE FAMILLE : McLeod est son nom de jeune fille, celui de son père, de sa famille. Le nom Desmoulins, elle en a hérité il y a peu de temps. En épousant Ethan.
≈ PRÉNOM(S): Siobhàn, elle aime beaucoup son prénom, même si nombreuses sont les personnes qui le prononcent mal. En deuxième prénom, sa mère a tenu à lui donner le prénom Violet. Comme la fleur.
≈ SURNOM(S) : En général, les gens l'appele Sio. Cela évite d'écorcher son prénom. Par contre, seul son frère, son mari et quelques rares personnes de sa famille l’appelle Vio. Comme le faisait sa mère.
≈ DATE DE NAISSANCE : Un 12 mai, il y a 20 ans.
≈ LIEU DE NAISSANCE : Près d'Inverness en Ecosse.
≈ ÂGE : 20 ans tout rond.
≈ NATIONALITÉ : Ecossaise et fière de ses origines. Si les choses avaient été différentes, elle vivrait encore là-bas.
≈ ORIENTATION : Elle n'a jamais été attiré que par des hommes..
≈ STATUT CIVIL : Elle est marié depuis peu. Un mariage assez particulier, mais le sien quand même.
≈ ÉTUDES/MÉTIER : Étudiante en histoire de l'art. Elle aimerait prendre un boulot à côté, mais son mari ne cesse de lui dire de se concentrer sur ses études.
≈ NIVEAU DE RICHESSE : Plutôt aisée, grâce à la fortune familial de son mari. La sienne est intouchable jusqu'au 18 ans de son frère.
≈ GROUPE : Sleeping Beauty.

Salut toi qui lis cette fiche. Mon pseudo RPG c'est maman dragibus et j'ai 24 années de vie derrière moi, tout ça ouais. Comment je suis arrivée là ? quelqu'un m'a traîné, une certaine Clary :p. Je joue un personnage inventé. Je serais présent(e) sur le forum 5 jours sur sept. Pour ce qui est de la longueur de mes rps c'est plutôt moyen (600 à 800 mots) / long (800 à +1000 mots) sinon je voudrais encore dire que j'adore l'idée de Madness Et J'ai emprunter la belle gueule de Shailene Woodley pour jouer ce personnage.

En apparrence c'est ainsi que je suis


Tout ceux qui connaissent la vie de Siobhàn s'accordent sur une chose : cette fille est incroyablement courageuse. Combien de jeune fille de son âge aurait été jusqu'à se marier et quitter son pays juste pour s'assurer de ne pas se séparer de son petit frère ? Pour s'assurer qu'il ne soit pas perdue dans le système ? Pourtant elle refuse de se dire courageuse. Elle a juste fait ce qu'elle devait faire. Et elle fonctionne ainsi. Quand plusieurs problèmes se présentent à elle, elle les prend un à un et cherche une solution pour chacun. Elle se considère plus comme pragmatique que comme courageuse. Elle aime d'ailleurs dire à qui veut l'entendre que s'installer à Paris n'était pas vraiment un sacrifice. Mais peu savent à quel point elle aime son Écosse natal et révérait d'y retourner. Néanmoins, son pragmatisme ne la jamais dépourvue de sa sensiblerie. Elle est capable de pleurer pendant des heures à la mort de son personnage préférée dans un livre. Elle préfère d'ailleurs les livres à la télé et aux films. Elle est reconnaissante à son mari d'avoir tout fait pour qu'elle puisse emporter la bibliothèque familiale avec elle. Elle a un côté rêveur qu'elle ne laisse pas souvent transparaître. Sans doute de là que lui vient son amour des vieilles œuvres d'art. Elle possède aussi un instinct maternel bien développée, bien qu'elle ne soit pas maman. Mais cette instinct la pousse toujours à protéger les enfants, comme son frère Tomàs. Elle ne déteste rien de plus qu'un homme qui maltraite des enfants. Elle est aussi une grande boudeuse. Capable de passer des heures enfermée dans sa chambre parce que quelqu'un la vexée. Mais quand elle en ressort, tout est oubliée, comme si de rien n'était. S'il lui faut un moment seule, elle pardonne quand même plutôt facilement.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Dim 9 Nov - 0:38

Mais je cache bien des choses

I'm an angel with a shotgun, fighting til' the wars won × Siobhàn n'en pouvait plus d'attendre. Sa grand-mère tentait bien de la calmer, mais faire en sorte qu'une gamine de 6 ans se calme le jour de la naissance de son frère, c'était presque une mission impossible. D'autant plus pour une personne de son âge. Et Sio ne cessait de gigoter, d'aller et venir. Elle avait vu son père partir par les deux portes battantes face à elle et depuis, elle attendait devant, sans tenir en place. Elle s'était même hissée sur la pointe des pieds pour voir à travers du hublot qui ornait la porte si elle voyait sa mère. Mais elle fut vite déçue. Au delà de la porte, il n'y avait qu'un couloir avec d'autres portes. Comment savoir laquelle conduisait à sa maman ?  Elle avait tellement hâte de rencontre Tomàs McLeod. C'était elle qui avait eu le droit de la décision final du prénom de son frère. Sa mère lui avait laissé le choix entre Tomàs et Liam. Elle avait directement refusé Liam. Il y en avait un dans sa classe et c'était une brute stupide. Il devait avoir les pires notes de la classe, elle en était sure. Elle ne voulait pas ça pour son frère. Tomàs par contre, paraissait être un prénom doux, prénom de gentil. Elle aimait beaucoup ce prénom. Finalement, les portes battantes s'écartèrent et son père montra sa tête. « Viens Sio-jolie, ton petite frère veut te rencontrer. » Sans réfléchir, elle se précipita et attrapa la main de son père. « Il est où Tommy ? »

« Dis papa, c'est quand qu'il arrive ton étudiant français ? » Elle avait décidé d'accompagner son père à l'aéroport aujourd'hui. Ses parents lui avaient annoncés qu'un étudiant allait venir vivre chez eux pendant toute une année. Il allait étudier dans l'université où le père de Siobhàn en enseignait la littérature française. Il avait donc gardée de nombreux contacts en France, donc les parents de ce jeune étudiant. Il avait alors accepté de l'héberger. Sio avait adoré cette idée. Elle aurait peut-être quelqu'un pour jouer avec elle. Pas qu'elle n'aimait pas jouer avec Tomàs, mais il avait 4 ans et c'était un garçon, ils n'avaient pas les même centre d’intérêt. « Tu vois la grande fenêtre là ? Et l'avion derrière ?  C'est le sien. Ça veut dire qu'il va pas tarder. Faut lever la pancarte que tu as fait. » Elle l'avait préparé la veille avec l'aide de sa mère. Elles avaient écrit Ethan au gros feutre noir et Sio avait tout décoré elle-même. Elle leva donc la pancarte aussi haut que lui permettait ses petits bras, alors que les passagers commençaient à arriver. L'un d'entre eux leva la main avec un sourire, signalant que c'était lui. Siobhàn tira la manche de son père pour qu'il se penche en avant. Une fois que son oreille fut à la hauteur du visage de sa fille, elle lui murmura : « Il est trop mignon. » Son père leva les yeux au ciel en se redressant.

Elle claqua la porte de sa chambre en un geste rageur. A 11 ans, Siobhàn savait déjà faire preuve de caractère. Au grand désespoir de ses parents qui ne savaient par quel bout la tenir. « Siobhàn Violet McLeod ! » Elle grimaça en entendant sa mère prononcer son nom en entier, mais elle ne bougea pas pour autant de son lit. Elle n'aimait pas quand sa mère l'appelait comme ça, elle préférait largement quand elle la surnommait Vio. Elle aimait tellement ce surnom. La porte de sa chambre s'ouvrit, doucement, comme si la personne qui l'ouvrait ne voulait pas faire de bruit. « Vio ? » C'est bien le surnom de sa mère, mais pas sa voix, c'est Ethan qui est là. Elle lève alors la tête vers lui. Il referme la porte de la chambre derrière lui et vient s’asseoir sur son lit. « Tu veux bien me raconter pourquoi tu t'es disputée avec tes parents ? » Elle se mord doucement la lèvre inférieur. « Maman veut pas que j'aille à Paris avec toi. » Il hausse les sourcils de surprise. Il ne s'attendait apparemment pas à celle-là... « Tu veux aller à Paris ? » Elle secoua la tête. La ville en elle-même ne l'intéressait pas vraiment, ce qu'elle voulait c'était juste ne pas voir partir Ethan. Pourtant, cela approchait à grand pas. Bientôt un an qu'il vivait avec eux. « Ça va être dur de plus se voir ou plus se parler. » Il eut un sourire. « Rien ne nous empêchera de se téléphoner. Ou de s'écrire, tiens. On pourra s'envoyer de belles longues lettres. » Elle haussa les épaules, pas vraiment convaincue. « Non, le mieux, c'est qu'on se marie quand je serais plus grande. » Ethan retint le rire qui voulait s'échapper de ses lèvres. « A mon avis, tu m'oublieras plus vite que tu ne le crois, mais d'accord. » Dit-il avec un clin d'oeil. Ce qui eut le don de rendre son sourire à la petite fille.

Siobhàn se laissa tomber sur le banc avec un soupir de contentement. Tout ses tableaux autour d'elle, c'était un rêve. Son rêve d'adolescente.  Et elle visitait le Louvre. Elle en avait passer du temps à tenter de convaincre ses parents de la laisser aller à Paris. Elle avait finalement réussi à les convaincre mais qu'à moitié. Le voyage à Paris qui devait se faire entre copines, c'est transformé en voyage familial. Oui, toute la famille est là. Elle a quand même réussi à avoir un moment à elle. Tomàs voulait à tout prix aller voir les momies, ils l'ont donc laissés seule avec ses tableaux. Enfin pas tout à fait, Ethan est venu faire la visite avec eux et du coup, il est resté avec elle. Pas vraiment motivé par les momies. « Je croyais pas que tu pouvais encore sourire comme quand tu avais onze ans. » Elle leva les yeux au ciel avant de tirer la langue dans sa direction. Elle avait beau avoir 17 ans, elle avait su garder son âme d'enfant. Ce qui fit rire Ethan. « J'ai pas tant changer que ça. J'ai juste une conversation plus intéressante. » « Je sais au moins une chose qui a changé. » Elle se tourna vers lui, en levant un sourire interrogateur. « Ton père m'a dit que tu avais un petit copain. » Il porta une main à son cœur, prenant une fausse mine blessé. « S'en ai donc fini de notre promesse de mariage. » Elle a un sourire et détourne le regard un instant. Pour tout dire, elle n'est pas vraiment sure de sa relation avec son petit ami actuel, mais bon, elle n'allait pas lui dire ça. Elle préférait restée sur une note humoristique. « D'ici que je sois en âge de me marier, j'ai bien le droit de m'amuser un peu non ? »

Sio caressa doucement les cheveux de Tomàs qui dormait sur ses genoux. Elle bascula sa tête en arrière retenant les larmes qui affluaient. Elle passait une nuit de cauchemar. Ils avaient perdus leur grand-mère il y un an et maintenant, ils étaient dans ce couloir à attendre des nouvelles de leurs parents. C'était un foutu cauchemar. On l'avait appelé sur son portable alors qu'elle était en cours pour lui dire que ses parents avaient été victimes d'un accident de la route. Elle était arrivé ici pour qu'on lui dise que l'état de ses parents étaient des plus incertains. Ils étaient tout deux dans le coma et avait perdu beaucoup de sang. Elle avait du aussi appeler l'école de Tomàs, où un professeur l'avait déposé à l'hôpital. Il était aussi effondré qu'elle. La preuve la plus évidente était sans doute de le voir s'être endormi sur sa sœur, comme s'il avait de nouveau 10 ans. Et la peur ne la lâchait plus maintenant. Une peur qui se confirma quand la porte s'ouvrit, laissant apparaître un médecin à la mine sombre. Elle eut un mouvement, réveillant Tomàs par la même occasion, qui se leva en même temps qu'elle. Le médecin se contenta de secouer la tête par la négative.

Elle avait arrêté de compter le nombre de personnes qui avaient défilés devant elle. Elle les connaissait à peine. Mais tous allait de leur petit mot sur ses parents, elle avait arrêté de les écouter au bout d'un moment. Ils disaient tous la même chose de toute manière. « Mademoiselle McLeod. Toutes mes condoléances. Je sais que le moment est mal choisi, mais je travaille pour les services sociaux. » Voilà qui changeait des autres. Siobhàn ne put empêcher un imperceptible raidissement des épaules. Elle perdit également le sourire qu'elle donnait à tout ceux qui lui disait un mot gentil. « En effet, le moment est mal choisi. » La femme eut un soupir. Sio remarqua alors son tailleur et son chignon parfait. « Malheureusement, il va falloir que nous discutons. Visiblement, vous ne pouvez pas vous occuper de votre frère, vous êtes encore étudiante. » Elle voudrait tout simplement giflée cette femme et la mettre à la porte. Elle enterrait son père aujourd'hui et directement, on lui disait qu'elle pourrait perdre son frère. Elle s’apprêtait à faire comprendre à cette femme sa façon de penser quand une main se posa sur son épaule et se mit à côté d'elle. « Si vous reveniez demain. Siobhàn et moi seront alors à votre disponibilité pour discuter. » Ethan venait d'arriver à sa rescousse. Quand elle l'avait appelé pour lui annoncer la terrible nouvelle, il avait pris le premier avion pour venir. Il l'avait aidé à organiser les obsèques et surtout à ne pas s’effondrer. Et il semblait que la présence d'Ethan l'aidait là encore. La femme se contenta même d’acquiescer et de quitter la maison.

Se concentrer sur la tâche et lavé les assiettes une par une. Elle comprenait maintenant pourquoi sa mère n'avait jamais voulu acheter de lave-vaisselle. Faire la vaisselle avait un côté apaisant. Et au vu du nombres de personnes qui étaient venus pour la veiller, elle avait de quoi faire. « Vio, si tu posais ça. » Elle ne se tourna même pas vers Ethan, se contentant de secouer la tête. Tout le monde était parti sauf lui. Il était resté pour donner un coup de main. « Où est Tomàs ? » « Dans sa chambre. »Elle ne s'en étonna même pas, son frère se désintéressait de tout. A peine rentré du cimetière, il était monté à l'étage. Laissant sa sœur s'occuper seule de recevoir les condoléances. Ethan attrapa alors un torchon, se contentant d'essuyer les assiettes en silence. Elle l'en remerciait. Il semblait avoir compris ce qu'elle cherchait. Il finir donc la vaisselle en silence. Ce fut elle qui le brisa, en posant la dernière assiette sur l’égouttoir. « Je ne sais pas quoi faire. Les services sociaux vont me le prendre et je ne peux pas l'en empêcher. » Ethan posa à son tour son torchon. Il porta une main sous le menton de la jeune femme, la forçant à tourner son regard vers lui. « J'ai une idée, mais elle risque de te paraître insensé. » Elle leva les yeux vers lui, pleine d'espoir. « Je t'écoute, je prend toute suggestion. » « Marions-nous. Cela te donnera la situation pour garder ton frère, il ne pourront pas te le retirer. » Elle le regarda sans parvenir à prononcer un mot. Ce qui lui proposait énorme. Mais marcherait. Après tout, ils se connaissaient depuis de nombreuses années, personnes ne soupçonnerait un faux mariage. « Je ne peux pas te demander un tel sacrifice... » Il glissa ses mains le long des bras de la jeune femme, attrapant ses mains. « C'est pas un sacrifice. Si je peux t'aider c'est avec plaisir. C'est pas comme si j'avais une petite amie qui m'attendait. Et quand Tomàs sera assez grand, rien ne nous empêchera de divorcer et de reprendre le cours normal de nos vies. » Elle se mordilla la lèvre inférieur. « Cela voudra dire aussi venir à Paris... » Il lâcha doucement ses mains. « C'est peut-être beaucoup te demander, je sais... » Elle secoua la tête. « Non, c'est parfait. Même pour Tommy, ça ne pourra que lui faire du bien de changer d'air. »

Elle ferma les yeux en entendant la porte de la chambre claquer. Un mois qu'ils étaient à Paris et il était plus en colère que jamais. Une vraie crise d'adolescence. Sio ne savait tout simplement plus quoi faire. Un coup il était adorable, étant son petit frère chéri et le lendemain il redevenait cet ado monstrueux. Ethan passa la tête par la porte. « C'est Tomàs ? » Ils s'étaient bel et bien mariés tout les deux. Mais n'avait rien d'un couple marié. Ils dormaient séparés, chacun sa chambre. En réalité, ils jouaient les couples que quand ils devaient sortir en public. Ethan venait d'une riche famille parisienne, ce qui signifiait de se montrer au soirée mondaine. Mais il faisait tout pour qu'elle soit le moins possible sur le devant de la scène. « Je suis désolée de t'imposer ça. » Il secoua la tête. « Ne t'excuses. On est une famille je te rappelle. Je vais essayer de lui parler. » Elle lui rendit son sourire alors qu'il quittait sa chambre pour rejoindre celle de Tomàs.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WE ARE GOLDEN

ICI DEPUIS LE : 11/08/2014 MESSAGES : 279 ≈ ÂGE : 27
≈ DANS LA VIE : Étudiant en droit
≈ QUARTIER : Paris sud. Triangle de Choisy. Ouais china town mon chou.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Dim 9 Nov - 0:56

Coucou toi ! Bienvenue happy
Oh et le groupe est au choix :DD
Bon courage pour ta fiche ! pompom

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Indentité
Invité

Mes liens


posté Dim 9 Nov - 11:06

Hanw ma choupinette ♥♥♥
Bienvenue à toi, je suis super contente que tu sois là.
Bo courage avec la fichette, si tu as des questions n'hésites surtout pas !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Dim 9 Nov - 23:00

Merciii
Eloan > en même tps j'avais eu du bol, le lancée de dé avait mis ce que je voulais xD
Aaron > je connais déjà le chemin pour te harceler *mouhahaha*


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WE ARE GOLDEN

ICI DEPUIS LE : 11/08/2014 MESSAGES : 279 ≈ ÂGE : 27
≈ DANS LA VIE : Étudiant en droit
≈ QUARTIER : Paris sud. Triangle de Choisy. Ouais china town mon chou.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Dim 9 Nov - 23:33

Ahaha, oui c'est vrai, ils ont été gentils avec toi, les dés.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mar 11 Nov - 23:50

Oui très <3
Juste pour vous prévenir que je vais peut-être être un peu longue pour ma fiche. Je pensais la faire demain ou après-demain, vu que j'étais sensée être de repos ses deux jours-là, mais finalement, on m'a demandé de bosser demain (un collègue qui s'est pété la gueule en vélo et que je dois remplacer au pied lever). Donc je vais voir si j'y arrive après-demain, mais j'en suis pas sure. Bref, ne vous inquiétez pas trop de ma lenteur...


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WE ARE GOLDEN

ICI DEPUIS LE : 11/08/2014 MESSAGES : 279 ≈ ÂGE : 27
≈ DANS LA VIE : Étudiant en droit
≈ QUARTIER : Paris sud. Triangle de Choisy. Ouais china town mon chou.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mer 12 Nov - 0:40

Ne t'inquiète pas tant que nous avons des nouvelles de toi ❤️

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Lun 17 Nov - 0:03

Normalement, c'est bon j'ai fini in love


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Indentité
Invité

Mes liens


posté Lun 17 Nov - 0:11

wouhou tu es validé(e) !


hanw. tu as toujours des idées tellement géniales pour tes personnages ! j'admire, j'admire ! ♥♥


Félicitation, tu fais maintenant parti des Sleeping Beauty ! Cours saute vole et amuses toi ! Mais n'oublies pas de passer par certain points ! D'abord, il faut recenser ton avatar dans le bottin. Oui ça c'est important, voire même urgent tu vois. Histoire que personne ne te vole ta tête. Ensuite il faut que tu ailles surveiller le sujet du fil d'actualité, là aussi c'est obligatoire ! Ensuite tu peux filer faire toutes les demandes nécessaires. Ah et aussi, cours faire ta fiche de liens, histoire de te faire un peu des potes quoi ! C'est toujours mieux. Ensuite, penses surtout à t'amuser, c'est le plus important ! ♥

Make Me Crazy est ravi de t'accueillir et.. Madness t'attendait avec impatience.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 09/11/2014 MESSAGES : 26 ≈ DANS LA VIE : étudiante en histoire de l'art, elle rêve de restaurer de vieilles oeuvres d'arts.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Lun 17 Nov - 0:16

Merci chérie ! in love


    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Indentité

Mes liens


posté


Revenir en haut Aller en bas

Siobhàn McLeod-Desmoulins △ Somebody shine a light I'm frozen by the fear in me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Rose clair (Light Pink Colour Supplement)
» Qqs recettes light pour Mali et celles que ça intéresse
» Moelleux au chocolat light
» Croissants light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M A K E M E C R A Z Y  :: characters and co :: Papers please ! :: Ils sont en règle !-