Partagez|

Hazel. + I'm not scared.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

Indentité
Invité

Mes liens


posté Mer 22 Oct - 11:34

Hazel Lucas
Pièce d'identité


≈ NOM DE FAMILLE : Lucas.
≈ PRÉNOM(S): Hazel.
≈ SURNOM(S) : Haz', parfois.
≈ DATE DE NAISSANCE : 30 mai 1978.
≈ LIEU DE NAISSANCE : Amiens.
≈ ÂGE : 36 ans.
≈ NATIONALITÉ : Française.
≈ ORIENTATION : Hétérosexuelle.
≈ STATUT CIVIL : Mariée.
≈ ÉTUDES/MÉTIER : Elle a terminé ses études de médecine mais ne s'est jamais lancée.
≈ NIVEAU DE RICHESSE : Aisée. Son mari est chirurgien plastique il à beaucoup d'argent. Elle en revanche, ne travaille pas.
≈ GROUPE : Wtf Dude.

Salut toi qui lis cette fiche. Mon pseudo RPG c'est Clary et j'ai 24 années de vie derrière moi, tout ça ouais. Comment je suis arrivée là ? En hibou. Je joue un personnage inventé. Je serais présent(e) sur le forum sept jours sur sept. Pour ce qui est de la longueur de mes rps c'est plutôt variable sinon je voudrais encore dire que pwet Et J'ai emprunter la belle gueule de Rachel Weisz pour jouer ce personnage.

En apparrence c'est ainsi que je suis


Tu es une personne sérieuse, appliquée et aimante. Tu aimes aider les autres, même quand c'est toi qui as besoin d'aide. Tu as tendance à minimiser tes soucis et tes états d'âmes pour faire place à ceux des autres, en gros tu as le cœur sur la main. Tu es fidèle, du moins tu le pensais. Tu rêves d'une autre vie, avec plus d'amour et de romantisme, pourtant tu ne veux rien briser et tu sais que si tu agis tu risques de briser ta fille. Tu ne veux pas la blesser, alors tu te contentes de subir. Tu as du caractère, même si souvent tu l'enfermes. Tu es toujours souriante.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI


Mais je cache bien des choses

It's a story of my life × Tu viens d'une famille … modeste à aisée. Tu ne sais pas vraiment. Vous n’étiez pas pauvres, mais pas riches non plus. Tu as toujours eu de la nourriture sur la table, un toit sur la tête, une vie confortable. Tu avais chaud en hiver, tu avais des vêtements à ta taille. Mais tu n'étais pas pour autant une bourgeoise. Non, en fait si tu devais choisir un mot pour définir tout ça ce serait : normal. Tu as un frère, tu avais, tu ne sais plus trop désormais. Un frère de ton âge. Un jumeau. Un faux jumeau. Faux de chez faux, oui, parce que vous ne vous ressemblez absolument pas, ni physiquement, ni psychologiquement (c'est comme ça qu'on dit ? Peu importe.). Vous vous entendiez plutôt bien à une époque...mais c'était il y à bien longtemps, vous n’étiez tout les deux que des enfants. Vous avez grandis, tout à changer. Il était plutôt du genre...aventureux. Son rêve c'était de voyager, il ne pensait pas vraiment à se trouver un métier, il disait qu'il n'avait pas envie de se trouver une routine et de rendre sa vie monotone. Toi, tu étais son opposée. Tu aimais l'école. Tu aimais étudier. Tu te voyais bien médecin, tu voulais être sage-femme et tu n'as jamais abandonner cette idée. Dés que tu en as eu l'occasion, tu t'es lancée dans de belles et grandes études de médecine. Tes parents étaient si fier, ton frère lui s'en fichait totalement. Il à quitter la maison, dés qu'il en à eu l'occasion. Tu ne l'as jamais réellement compris, mais c'était en grande partie par ta faute. Il aurait aimé lui aussi, avoir le soutien de ses parents.

Tu es à fond dans tes études. Tu y passes tout ton temps. Les années passent, tu grandis, tu deviens de plus en plus jolie. Il y à ce garçon. Il est un peu plus vieux que toi, il fait médecine lui aussi, dans une autre branche. Tu crois te souvenir qu'il t'a parler de chirurgie plastique...tu n'en ai pas certaine. Il viens te voir, parfois quand il te croise. Il te dit bonjour, demande de tes nouvelles, discute avec toi un moment, il s'intéresse beaucoup à toi. Tu ne le sais pas, tu ne le vois parce que toi tu as la tête ailleurs, mais tu lui plais beaucoup. Il te trouve belle, brillante, il apprécie les moments où tu daignes enfin prendre un peu de temps pour te lancer dans une discussion avec lui.

Bientôt, tu seras à la fin. Tu ne seras plus une simple élève, non, tu pourras voler de tes propres ailes. Tu es plutôt douée, tu le sais parce qu'on ne cesse de te le répéter. Ton travail, mais aussi et surtout ta motivation et ta passion sont très appréciés. Si tu réussis tes derniers examens – et tu ne doute pas d'y arriver – tu as normalement déjà ta place au sein d'une très bonne clinique privée. Tu y passeras sûrement un moment en tant que « petite nouvelle » en tant que celle qui sera la moins expérimentée … mais tu sais que tu réussiras à faire tes preuves. Tu te vois déjà tout les jours accueillir des futurs mamans et mettre au monde plein de jolis bébés. Tu te réjouis déjà de toutes ces émotions, même si tu sais que ton métier aura droit à sa part de drame parfois.

Tu as fini par céder. Tu n'avais pas prévu ça, ça n'était pas un coup de foudre, ça s'est fait comme ça. Il à beaucoup insister pour te séduire, il t'a inviter plusieurs fois et au fil du temps tu as commencer à te dire « pourquoi pas ». Aujourd'hui, on peut dire que vous êtes ensemble, officiellement, vous formez un couple et tu ne sais pas trop quoi en penser, ce n'est pas vraiment l'euphorie comme tu aurais pu te l'imaginer en regardant la télé. En fait, c'est plutôt plat, et calme. Un peu trop ? Sans doute, mais ton inexpérience en la matière fait que tu laisses les choses comme elles sont. Tu as enfin terminer tes études, il veut déjà que tu viennes vivre avec lui mais tu hésites. Il n'a pas grandes difficultés dans la vie. Son grand appartement, celui dont il ne fait que te parler...il le possède déjà, merci à ses riches parents.

Tu as dis oui. Oui à tout aujourd'hui en fait. Oui à l'appartement, à la vie à deux. Puis oui au mariage, oui encore au déménagement dans un appartement plus grand. Oui aussi quand il t'a proposer d'avoir des enfants, et oui quand il t'a dit qu'il serait mieux pour toi, pour lui, mais aussi pour votre futur enfant que tu restes à la maison. Tu as renoncer à ta place en clinique, tu passes donc ton temps à la maison ou en balade. Parfois tu trouves ça lassant mais tu essaies de t'y faire.

Tu es maman. C'est une petite fille, une véritable princesse qui t'as fait oublier ton envie de travailler. Pour le moment, tu es bien chez toi avec ta merveille, tu la regardes évoluée, tu te sens fière. Elle s'appelle Clarisse. C'est lui, c'est son père qui à choisi son prénom...tu le trouves peut être un peu trop « formel » tu aurais souhaiter plus de fantaisie peut-être, alors tu as pris l'habitude d'appeler ta fille Clary. Tu trouves ça mignon, Clary. Tu trouves aussi que ça lui ressemble plus.

Clary grandit. C'est une belle jeune fille aujourd'hui, elle te ressemble mais elle te fait penser à ton frère. Elle est aventureuse. C'est une artiste. Ça ne plaît pas forcément à son père...son père, ton mari. Rien ne va plus entre vous. En fait, rien n’a jamais été tu t'en rends compte aujourd'hui. Tu vieillis, oui, et il te parle de chirurgie. Toi tu ne veux pas, et puis tu t'ennuies. Tu te remet à regretter de ne pas t'être lancée dans ton métier, celui dont tu rêvais. Tu as essayer de lui en parler, mais il ne semble pas vouloir en savoir grand chose, il trouve des excuses, il essai de te dissuader d'entreprendre quelque démarche que ce soit en vue de travailler. Pour lui ta place est à la maison et tu ne supportes plus ça. Ta vie est terne, triste, grise.

Tu t'en veux...quoi que parfois pas du tout. Tu as rencontrer quelqu'un avec qui tu t'entends bien. C'est un homme, le père d'un ami de Clary. Son meilleur ami, en réalité. Ils s'entendent à merveille depuis un bon moment, et toi étrangement tu te sens pousser des ailes en présence de son père. Il à perdu sa femme il y à quelques années, tu passes pas mal de temps à discuter avec lui quand il t'arrive de le croiser. Tu parles plus avec lui, qu'avec ton mari. Parfois même, tu te confies à lui. Tu ne saurais décrire ce qui te lie à lui mais tu l'apprécies, tu l'apprécies beaucoup...en réalité, tu sais que c'est même bien plus que ça mais tu ne dis rien, tu ne tentes rien. Tu essais de cacher ça. Tu sais que tu es mariée, tu as une famille … tu ne veux décevoir personne, même si parfois tu te prends à rêver d'une autre vie.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WE ARE GOLDEN

ICI DEPUIS LE : 11/08/2014 MESSAGES : 279 ≈ ÂGE : 27
≈ DANS LA VIE : Étudiant en droit
≈ QUARTIER : Paris sud. Triangle de Choisy. Ouais china town mon chou.
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mer 22 Oct - 18:23

Re coucou huhuhuhu coucou in love

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Indentité
WHEREVER YOU ARE

ICI DEPUIS LE : 21/10/2014 MESSAGES : 119 ≈ ÂGE : 24
≈ DANS LA VIE : Étudiant en histoire
≈ QUARTIER : centre (odéeon - mabillon) - LOFT avec ma meilleure amie
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mer 22 Oct - 20:47

Bienvenue !



« Au fond du gouffre, je suis à bout de souffle »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Indentité
Invité

Mes liens


posté Mer 22 Oct - 23:14

Reuuuuh les bébés ! mouton

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Indentité
Invité

Mes liens


posté Dim 9 Nov - 12:27

wouhou tu es validé(e) !


Je m'auto valide, oui, oui.


Félicitation, tu fais maintenant parti des WTF Dude ! Cours saute vole et amuses toi ! Mais n'oublies pas de passer par certain points ! D'abord, il faut recenser ton avatar dans le bottin. Oui ça c'est important, voire même urgent tu vois. Histoire que personne ne te vole ta tête. Ensuite il faut que tu ailles surveiller le sujet du fil d'actualité, là aussi c'est obligatoire ! Ensuite tu peux filer faire toutes les demandes nécessaires. Ah et aussi, cours faire ta fiche de liens, histoire de te faire un peu des potes quoi ! C'est toujours mieux. Ensuite, penses surtout à t'amuser, c'est le plus important ! ♥

Make Me Crazy est ravi de t'accueillir et.. Madness t'attendait avec impatience.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Indentité

Mes liens


posté


Revenir en haut Aller en bas

Hazel. + I'm not scared.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hazel Cousland
» Living Dead Doll ATTENTION ame sensible
» Correspondante de press
» HAZEL — don't call me cookie
» La peur de perdre l’autre mène au côté obscur de la force. ∞ Hazel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M A K E M E C R A Z Y  :: characters and co :: Papers please ! :: Ils sont en règle !-